La FAQ ( questions/réponses ) | La Fed’ : Fédération des tutorats santé ( PACES ) de l’Université Montpellier 1 ( UM1 )

Salut !

Concernant la question 1), le 200.10^3 que tu vois dans la correction correspond à l’énergie qui est de 200 keV. Le coefficient massique d’absorption de 200 mm2/g est μ/ρ qui est de 0,2 sur la correction. Ta conversion est exacte, sachant que 200.10-3 m2/kg est égal à 0,2 m2/kg.

Pour la 2), c’est effectivement la valeur absolue de l’énergie de liaison que tu dois considérer, par convention, pour caractériser la quantité d’énergie mise en jeu pendant le phénomène de formation d’un noyau à partir de ses constituants OU le phénomène de rupture d’un noyau pour donner un certain nombre de nucléons. L’énergie de liaison est négative pour signifier qu’il y a perte d’énergie lorsqu’il y a un phénomène de formation (cette perte d’énergie compense le fait que la masse atomique est inférieure à la somme des masses des nucléons).

Si tu ne comprends pas, tu peux faire un parallèle avec l’UE1-Chimie dans lequel on te parle d’affinité électronique (quantité d’énergie dégagée suite à la capture d’un électron par un atome). D’un point de vue thermodynamique, l’affinité électronique est la variation d’enthalpie, ΔH, de la réaction de capture d’un électron. Si l’élément capte l’électron et produit un dégagement d’énergie, la réaction est exothermique et ΔH est affecté d’un signe négatif.

Pour la 3), c’est bien la dose efficace qui permet d’évaluer les risques à long terme car elle est une grandeur de radioprotection mesurant l’impact sur les tissus biologiques d’une exposition à un rayonnement ionisant, notamment à une source de radioactivité… C’est pourquoi c’est compté faux en tuto (parce qu’on te parlait de dose absorbée dans l’énoncé de l’item).

Sachant que la dose efficace est obtenue en pondérant la dose équivalente par un facteur de pondération (coefficient de sensibilité tissulaire) pour les tissus ωt, tu peux dire par là que H, à priori, permet aussi d’évaluer les risques à long terme, la seule différence avec E étant ce facteur de pondération. La dose efficace est une grandeur estimée tandis que la dose équivalente est une grandeur mesurée, donc retiens que les 2 permettent d’évaluer les risques à long terme.

J’espère que tu as eu le courage de lire ce long pavé, et que c’est clair sinon n’hésite pas à relancer 😉

Bonnes révisions