La FAQ ( questions/réponses ) | La Fed’ : Fédération des tutorats santé ( PACES ) de l’Université Montpellier 1 ( UM1 )

...
lulu
Tuteur simple
Médecine Montpellier

Bonsoir,
La (re)pousse de l’aimantation longitudinale se fait le long de B0 (avec une precession des spins autour B0 et une levée de dégenérescence énergétique). Elle s’effectue pendant un tps tr (propriété extrinsèque). mais elle est rythmée par un T1 (caractérise la pousse propriété intrinsèque au tissu). Durant la pousse, la résultante transversale des spins est nulle (car les composantes transversales des spins sont d’orientation aléatoire)
La bascule est l’application d’un champ magnétique B1 qui est à la fréquence de résonance. On a donc une apparition d’une composante transversale de l’aimantation.
L’arrêt du champ RF-> attention à ce moment là, on sépare les 2 composantes (longitudinale et transversale) de l’aimantation pour plus de simplicité.
La composante longitudinale repousse le long de B0 au rythme T1 et la composante transversale décroit pendant un tps te (tps d’echo propriété extrinsèque) rythmée par T2 (propriété intrinsèque du tissu).
Le signal FID est tout simplement le signal de RMN mesuré (toujours mesuré en transversal ! -> c’est donc toujours la composante transversale de l’aimantation qui est mesurée en RMN)
Pour plus de compréhension, à l’arret du champ RF Mr Zanca n’a pas détaillé le mouvement des spins mais a séparé l’aimantation en 2 composantes.