La FAQ ( questions/réponses ) | La Fed’ : Fédération des tutorats santé ( PACES ) de l’Université Montpellier 1 ( UM1 )

Salut !

Déjà, la maltase, elle hydrolyse le maltose et les dextrines, tout en étant très spécifique. En fait, sa spécificité est relative à la liaison “alpha(1->4)” entre un D-glucopyranosyl (celui qui est alpha) et un autre D-glucopyranosyl. Du coup, elle est bien spécifique de l’ose, de l’anomérie alpha/bêta, et de l’isomérie D/L, tout en pouvant hydrolyser maltose et dextrines.

Maintenant, pour les autres réponses, je suis allé chercher sur internet parce que la prof n’en dit pas plus. L’enzyme maltase-glucomaylase, c’est en effet comme la sucrase-isomaltase, elle a deux sites catalytiques. (selon le National Center for Biotechnology Information ! Eh beh!)

Du coup je pense que pour lui maltase, maltase-glucoamylase, ou glucoamylase, c’est la même chose et ça peut hydrolyser un type bien précis de liaisons, et donc le maltose et les dextrines.

Voilà, relance si t’es encore perplexe heureux