La FAQ ( questions/réponses ) | La Fed’ : Fédération des tutorats santé ( PACES ) de l’Université Montpellier 1 ( UM1 )

Attention !

Un ose de la série D est énantiomère de ce même ose de la série L !! (par exemple: le D-érythrose est énantiomère du L-érythrose).

-> Le D-érythrose a deux carbones asymétriques de configuration absolue R. Son dernier carbone asymétrique étant R, il est de la série D.

-> Le L-érythrose, énantiomère du D-érythrose a une configuration absolue différente du D-érythrose pour chacun de ses cabones. Il a du coup deux carbones asymétriques de configuration absolue S. Son dernier carbone asymétrique étant S, il est de la série L.

Tu as dû mal comprendre la diapo 8, je te l’annote pour qu’elle soit plus claire:

Pour répondre à ta question de départ: un ose de la série D peut être épimère d’un ose de la série L: que si l’ose en question n’a qu’un seul carbone asymétrique, c’est à dire si c’est du glycéraldéhyde:
-> D-glycéraldéhyde et L-glycéraldéhyde ne diffèrent que par 1 carbone asymétrique (donc ils sont épimères).
-> Mais ils sont aussi images l’un de l’autre dans un miroir sans pouvoir se superposer parce qu’aucun carbone asymétrique a une même configuration absolue entre ces deux oses (donc ils sont énantiomères).

Relance si c’est pas encore clair heureux