La FAQ ( questions/réponses ) | La Fed’ : Fédération des tutorats santé ( PACES ) de l’Université Montpellier 1 ( UM1 )

...
Sanchopancha
Tuteur simple
Médecine Montpellier

Salut salut,
Alors déjà il faut replacer ces notions dans leur contexte, Moutot (en bon philosophe) t’évoque ces notions de “logos” et “pathos” qui sont en réalité tirés de l’art de convaincre d’Aristote. J’essaye de te faire le parallèle avec le cours de Moutot pour t’éclairer.
Pour Aristote, “logos” c’est le discours rationnel/concret fondé sur des arguments ou critères qui sont logiques. “Pathos” quant à lui est assimilé à l’émotion.
Ainsi dans le cours de Moutot lorsqu’il te cite F.WORMS “Il y a du logos au fond du pathos”, il t’explique que la pathologie est fondée sur une anomalie concrète, “matérielle” qui constitue un critère pathologique mais que pour autant celui-ci n’est pas suffisant pour parler de “pathologie” qui en fait n’existe que parce qu’il y a une souffrance, une émotion qui affecte l’individu atteint.
En bref, pathologie = critère/anomalie (logos) + souffrance/émotion (pathos).
J’espère que ça a pu t’aider!